Rencontre à Ottawa le 3 février 2017

20170203_Ottawa

Les membres de l’Alliance pour les arts visuels (AAV) se sont réunis à Ottawa le 3 février dernier, dans le cadre de leurs rencontres régulières.

Deux grands dossiers ont tenu les membres de l’AAV occupés dans les derniers mois. Un de ceux-ci est la création et la mise en œuvre du Nouveau modèle de financement (NMF) par le Conseil des arts du Canada. L’Alliance a suivi de près le développement du NMF, d’abord pour s’assurer que les intérêts des arts visuels, des arts médiatiques et des métiers d’art contemporains soient bien servis par ces nouveaux programmes, mais aussi pour contribuer à l’élaboration de ce nouveau modèle. Les membres de l’AAV ont eu des rencontres régulières avec les agents de programme et les chefs de service du Conseil, soulevant de nombreuses questions et sensibilisant le Conseil à des enjeux critiques pour notre communauté. Le nouveau modèle de financement est sur le point d’être mis en œuvre; l’Alliance continue de poser des questions et tente de clarifier certaines mesures qui semblent problématiques pour ses membres. La mise en œuvre du NMF s’étalera sur quelques années et ses effets se feront donc sentir à long terme. L’Alliance pour les arts visuels entend maintenir sa vigilance afin que les intérêts des arts visuels, des arts médiatiques et des métiers d’art contemporains soient protégés.

Le second dossier majeur pour l’AAV est un sondage que le ministère du Patrimoine canadien s’apprête à lancer. Au cours des dernières années, l’Alliance s’est engagée dans des discussions avec Patrimoine canadien afin de mieux faire valoir les arts visuels au sens large dans ce ministère, en donnant d’ailleurs suite à une étude faite en 2011 par le professeur Guy Bellavance de l’INRS, Le secteur des arts visuels au Canada : Synthèse et analyse critique de la documentation récente. Une des principales recommandations de cette étude spécifiait que « les prochaines études devraient accorder la priorité à l’économie du secteur avec un accent prioritaire sur le « marché » de l’art », puisqu’il est essentiel de comprendre comment l’ensemble du secteur contribue à l’économie de l’art. L’Alliance pour les arts visuels est fière d’annoncer qu’elle a réussi à convaincre Patrimoine canadien d’entreprendre un sondage sur le marché de l’art au Canada, qui sera lancé dans les prochains mois. Les membres de l’Alliance ont travaillé de concert avec des responsables à Patrimoine canadien afin de s’assurer que ce sondage réponde aux besoins du milieu, qu’il soit bien adapté à son public cible et qu’il soit pertinent pour tous les intéressés. D’ici l’été, nous vous tiendrons au courant des développements.

Photo prise dans les bureaux de l’AMC à Ottawa, lors de la rencontre du 3 février. À l’avant, de gauche à droite : Marcia Lea, CARFAC; Anne Bertrand, l’ARCA; Milly Ristvedt, ARAC; Audrey Vermette, AMC. À l’arrière : Elizabeth Edwards, AMAC; Christine Blais, AGAC; Moira McCaffrey, ODMAC; Emmanuel Madan, AAMI; Lise Leblanc, AGAVF; Bernard Guérin, RAAV; Daniel Roy, secrétaire de l’AAV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>